Le rendez-vous des Commerciaux terrain, conseils, annonces, contrats, informations, alertes mails, etc.
Catégorie voyageLes articles

VRP Exclusif ou Multicarte


Le VRP en sa qualité de représentant de commerce salarié, bénéficie de plein droit de la législation du travail. Ainsi, vous pouvez lui imposer une période d'essai (qui ne peut excéder trois mois), mais en cas de rupture de son contrat de travail, vous devrez respecter un délai de préavis. En contrepartie, le VRP participe aux élections des représentants du personnel et bénéficie des congés payés.

Le VRP exerce sa profession de manière exclusive et constante, c'est-à -dire qu'il ne peut prétendre au statut protecteur des VRP s'il exerce une autre activité commerciale (différente de celle de VRP), soit pour son compte personnel, soit pour le compte d'autres employeurs.

Cependant, parmi les VRP, vous pouvez choisir soit un VRP exclusif qui se consacrera entièrement à  la vente de vos produits, soit un VRP dit "multicarte" qui exercera alors ses fonctions de représentation pour le compte de plusieurs employeurs. Il est en général prudent de préciser dans le contrat la liste ou la nature des produits dont le VRP assure déjà  la représentation et de prévoir qu'il ne pourra, sans votre accord préalable, accepter en cours de contrat de nouvelles représentations.

Enfin, il ne faut pas perdre de vue qu'en cas de rupture de son contrat de travail non justifiée par une faute de sa part, le VRP a droit à  une indemnité de clientèle. Cette indemnité est destinée à  réparer le préjudice qu'il subit du fait de la perte de la clientèle qu'il aura pu développer ou apporter à  votre entreprise. Le VRP devra donc à  cet égard, apporter la preuve de la clientèle constituée.

Le métier d'agent commercial n'est pas simple aujourd'hui et commerciaux.fr peut vous aider grâce à  son site et à  son journal, ou en vous orientant vers des spécialistes des métiers de la vente.

La différence entre VRP Ex & Mc

VRP Exclusif ou VRP Multicarte, le travail est le même dans un cas comme dans l'autre, il faut obtenir le plus de commandes possible. Un VRP débutant dans la profession opte le plus souvent pour la position d'Exclusif, il assure ainsi la sécurité, ayant la certitude d'avoir, en fin de mois, un minimum pour vivre. Toutefois, le salaire fixe étant rarement élevé, ainsi que les taux de commissions, la situation de l'Exclusif plafonne assez rapidement.

Il y a généralement disproportion entre l'augmentation du chiffre d'affaires et la progression de ses rémunérations. Débuter dans cette profession en qualité de multicarte n'est pas chose facile. Sans partie fixe de salaire, il n'y a pas de minimum vital assuré ; de plus tous les frais de route sont à  sa charge (voiture, hôtels, restaurants, téléphone...) et les commissions (éventuelles) ne seront perçues qu'une fois les affaires menées à  bonne fin. Démarrer dans de telles conditions demande, obligatoirement une avance de trésorerie de plus de 4 ou 5 mois.

Avant de franchir le cap des difficultés, surtout si au début il n'y a pas de client, il sera nécessaire d'attendre trois, voire cinq ans, avant que l'on trouve la rentabilité. Toutefois, cette pénible période passée, le multicarte verra son chiffre d'affaires progresser de façon agréable, donc ses commissions augmenter régulièrement. De jour en jour, sa situation prendra forme et les affaires deviendront tellement plus faciles, alors que l'exclusif, lui, continuera à  plafonner." "Convention collective VRP"